Emmanuelle Wargon rend les conclusions de la démarche Habiter la France de demain

publié le 6 octobre 2021 (modifié le 15 novembre 2021)

Alors que la préoccupation des Français pour leur cadre de vie n’a jamais été aussi importante, le ministère chargé du Logement a mené, depuis février 2021, une démarche ambitieuse : "Habiter la France de demain". Tout au long de l’année, une consultation en ligne, des tables rondes et des ateliers citoyens ont réuni partout en France élus locaux, citoyens, professionnels et experts autour de 4 défis pour des villes et des territoires durables : sobriété, résilience, inclusion et production.

Consultez le replay de la journée de restitution du 14 octobre

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, a restitué jeudi 14 octobre les conclusions de la démarche « Habiter la France de demain », une démarche ambitieuse initiée en février 2021 visant à dessiner un habitat de demain écologique et désirable. Co-construite par l’ensemble des parties prenantes, la démarche a réuni des citoyens, des élus locaux, des professionnels, des experts (urbanistes, chercheurs...) afin de faire émerger une vision forte et partagée du futur des villes et des territoires intégrant les enjeux de la transition écologique tout en proposant un avenir désirable et positif aux Français.

La conception et la construction d’une ville durable ne peut se faire qu’en tenant compte des aspirations des premiers concernés : les habitants. Alors qu’il y a nécessité de construire de nouveaux logements, c’est une opportunité pour analyser les voies d’une conciliation possible entre les aspirations des citoyens et les préoccupations de transition écologique qui conduisent à lutter contre l’artificialisation des sols et à densifier les villes. Construire de nouveaux logements tout en proposant un cadre agréable et durable est possible. Des réalisations exemplaires existent déjà, les savoir-faire sont là, il convient de les faire connaître à tous et de convaincre de la qualité de vie qu’elles offrent.

Aménager, construire, habiter et vivre dans nos villes et nos quartiers : comment concilier durable et désirable ?