L’agriculture urbaine dans les ÉcoCités

publié le 29 août 2018

Dans le prolongement de la Rencontre Nationale du 1er Décembre 2016 consacrée à la "Biodiversité et participation citoyenne" la production d’une note a été confiée au CEREMA afin de capitaliser sur les projets et les innovations en la matière.

Revenant, tout d’abord, sur la définition et les enjeux de l’agriculture urbaine, la note propose d’illustrer le sujet au travers d’expérimentations menées par les ÉcoCités Nantes Saint Nazaire, Paris - Arc de l’innovation, Est Ensemble et Marne la Vallée).

Les facteurs de réussite et les freins rencontrés dans les différents projets sont également mis en évidence afin de définir les enseignements généraux à tirer au bénéfice de l’ensemble des territoires, abordant ainsi les questions de réplicabilité.

Dans ce cadre 5 actions ont particulièrement été analysées :

  • le projet de réactivation de fermes urbaines à Doulon Gohard (EcoCité Nantes Saint Nazaire),
  • la pépinière urbaine (Ecocité Paris-Arc de l’innovation),
  • la ferme urbaine éphémère à Romainville (EcoCité Est Ensemble),
  • le parc agro-urbain de Montévrain (Ecocité Marne la Vallée).

Les projets d’agriculture urbaine étudiés illustrent la diversité des cas et des pratiques mises en œuvre par les collectivités et porteurs de projets. Réactivation de fermes dans le cadre d’un projet urbain, création de parc urbain intégrant du maraîchage, mise en place d’une ferme urbaine éphémère ou d’une pépinière en milieu urbain, ces projets posent à la fois la question de l’évolution et de l’adaptation des pratiques agricoles et celle de l’inscription du projet dans la durée et le territoire.

Télécharger la Note EcoCité Agriculture Urbaine - mars 2018 (format pdf - 10.9 Mo - 04/05/2018)